Ecarlate – Hillary Jordan

Ecarlate – Hillary Jordan

Roman d’anticipation

L’histoire se déroule dans un monde du futur proche effrayant de réalisme, aux Texas.

La défaillance de l’Etat a laissé place à l’Eglise.

Hannah y vit avec sa famille, son père, sa mère et sa sœur, une vie un peu étriquée de condition modeste. Le temps est partagé entre la maison et l’Eglise réformiste. Hannah est couturière et n’est pas allée à l’université. On est dans l’Amérique profonde où la misère laisse une place importante à l’Eglise et où les filles ne sont que peu éduquées.

Son père vient d’avoir un accident et le pasteur, tout puissant vient lui rendre visite. C’est l’Eglise et ses représentants qui détiennent le Pouvoir.

Hannah tombe amoureuse du pasteur qui est marié et dont elle va être enceinte. Elle doit de se faire avorter pour protéger son amant alors que c’est interdit et sévèrement puni et n’en informe pas ce dernier, qui ne sait donc pas qu’elle est enceinte.
Elle sera découverte et condamnée, mais n’avouera jamais l’identité du père. Lequel ne montrera pas beaucoup de compassion.

Afin de limiter le nombre de prisons, les peines sont constituées par l’injection d’un virus « chromatique » qui teinte la peau selon la catégorie de la peine et en l’occurrence en rouge pour avortement, adultère et refus de donner l’identité du père. Elle va recevoir ce virus dans une cellule munie de caméras et des gens, nombreux, la regardent de l’autre côté de l’écran, découvrir et rejeter sa nouvelle physionomie écarlate.

Elle est rejetée par sa mère et fuit. Elle va passer dans différents foyers et subir des harcèlements moralisateurs, l’injustice et la brutalité de membres religieux bien pensants chargés d’anéantir les velléités féministes. Elle va affronter la haine et la violence, seule.

Dans un centre de redressement, elle croise une jeune fille noire qui a étudié à l’université et qui est beaucoup plus audacieuse qu’elle.

Des aventures palpitantes les attendent lorsqu’elles vont s’enfuir. Mais, difficile de passer inaperçu lorsqu’on est rouge et porteur d’une puce de « traçabilité » et que le virus chromatique doit être renouvelé plusieurs fois par an …

De plus, à qui se fier dans ce monde paranoïaque ? En voulant revoir sa sœur, elle va tomber sur son beau-frère qui fait partie d’un groupuscule extrémiste, traquant les « chromes ».

C’est un excellent roman au suspense haletant très crédible, qui traite de sujets de société : du féminisme, de politique, dénonçant les dérives sectaires. Bref très proche de nous et fort réaliste, dans une Amérique puritaine et intolérante.

Le personnage d’Hannah est attachant. A la fois fragile, candide, amoureuse, devenant forte puis insoumise et déterminée.

Un gros coup de cœur !

De Claudette Claudel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s